S'identifier

Articles

Derniers articles
Une balade au cœur de l’emblématique abbaye trappiste Orval

Une balade au cœur de l’emblématique abbaye trappiste Orval

Venez profiter de la quiétude de cette abbaye cistercienne.

Doit-on encore présenter l’emblématique abbaye Notre-Dame d’Orval située à quelques centaines de mètres de la frontière franco-belge ? Si son aura dépasse largement les frontières et que sa réputation n’est plus à faire, soyez pourtant assurés que le site vous réserve bien des surprises. Même pour ceux qui pensent la connaître sur le bout des doigts. Car entre légendes, repos, bière et fromage vous êtes certains de vivre un moment unique lors de chacun de vos passages.

Une histoire mouvementée.

Marre de la frénésie et du bruit des villes ? Alors vous êtes au parfait endroit pour recharger vos batteries et prendre un large bol d’air. L’abbaye Notre-Dame d’Orval fût fondée au XIe siècle par des bénédictins. Pendant près de quatre siècles, cette abbaye va vivre en totale autarcie en plein cœur de la dense forêt ardennaise avant de connaître les foudres des conflits qui animent le Saint-Empire Romain Germanique et le Royaume de France. Plusieurs fois détruite, l’abbaye se releva toujours : bien qu’elle faillit complètement disparaître à la suite de la Révolution Française. En effet, il ne reste plus grand chose de l’abbaye en 1793 lorsque des révolutionnaires se mirent en tête de chasser tous les occupants de l’abbaye en pillant et en détruisant l’édifice. S’en suivra une longue période d’abandon jusqu’à ce que le site soit réinvestit par une poignée de moines trappistes entre 1926 et 1936.

Une abbaye qui tel un phénix, a réussi à renaître de ses cendres.

Aujourd’hui, vous pourrez admirer sur place les vestiges de l’abbaye historique mais également profiter de l’actuelle bâtisse classée de style roman construite dans les années 1930. Vous pourrez également profiter du calme des jardins de l’abbaye à travers la visite du site. La brasserie, en revanche, ne se visite qu’une seule fois par an à l’occasion de portes ouvertes (généralement durant le mois de septembre). Mais pas d’inquiétude, la bière extraordinaire d’Orval est proposée à la dégustation à l’auberge “A l’ange gardien” située juste en face de l’abbaye. En plus de (re)découvrir ce grand classique vous pourrez en exclusivité vous essayer à la dégustation de l’Orval Vert : une bière proposée uniquement ici et que les moines aiment consommer au quotidien durant leurs repas. Plus amère et moins alcoolisée, ce doux breuvage fait le bonheur des nombreux visiteurs depuis des décennies. Pour les gourmands, dans cette même auberge vous pourrez aussi vous délecter des nombreux plats réalisés grâce à l’autre produit phare de l’abbaye : le fromage.

L’auberge “A l’ange gardien” est ouverte les lundis, mardis et jeudis de 10h30 à 18h et du vendredi au dimanche de 10h30 à 21h.

Il faut goûter !

La bière trappiste d’Orval est unique en son genre. Appréciée partout dans le monde elle tire son nom de la légende du Val d’Or. Cette dernière a également inspiré son logo constitué d’une truite tenant en bouche un anneau nuptial. Pour en savoir plus sur cette légende, pas de spoil ! On vous laisse la découvrir par vous-même. Pour le produit en lui même il s’agit d’une bière à la robe légèrement cuivrée titrant à 6,2 %. On doit son caractère si particulier à deux éléments bien caractéristiques. En premier lieu sa franche amertume conférée par un houblonnage à cru. En second point une légère acidité aux notes sauvages que l’on doit aux brettanomyces, un type de levure bien spécifique qui fait de l’Orval une des rares bières de fermentation mixte de la planète. En résumé, elle a tout pour plaire ! La rondeur d’une Belgian Ale, l’amertume et la buvabilité d’une IPA et le côté légèrement fermier que l’on peut retrouver dans les Saisons ou les Gueuzes. Le mélange des genres en font une bière très complexe que les amateurs aiment faire vieillir en cave afin de libérer des notes plus boisées tout en perdant un peu d’amertume. Définitivement une des meilleures bière au monde.

Adrien

Voir tous les articles par Adrien

Responsable pôle Tourisme pour L'Echappée Bière.
Fondateur d'Ardenne qui mousse.
Juré Brussels Beer Challenge et France Bière Challenge.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X