S'identifier

Articles

Derniers articles
Le Beer Mile Lillois : 10 bars à tester à Lille sur 1,6 kilomètre

Le Beer Mile Lillois : 10 bars à tester à Lille sur 1,6 kilomètre

La meilleure tournée des bars que vous trouverez à Lille, entre découverte, dégustations et moments funs!

Le Beer Mile à Lille

Une tournée des bars, c’est toujours une idée où notre conscience nous rappelle à l’ordre ! Alors on s’est donné comme objectif de vous proposer une balade qui vous fait découvrir la scène “craft” de Lille, avec des découvertes de patrimoine sur le parcours, et des bars où l’on peut déguster quasi partout en galopin.

Une balade pour les amateurs de jus houblonnés à Lille

Pour tous les passionnés de bières artisanales ou simple curieux de passage, qui n’aiment pas trop marcher ou désirent simplement aller à l’essentiel cet article est fait pour vous. Voici, rien que pour nos chers lecteurs, un petit périple brassicole lillois riche en « haze » et en dry hopping. Un trajet inspiré de nos amis anglosaxons avec un savant mélange du Twelve Pubs of Christmas des Dublinois et du beer mile Londonien. Spoiler : Mangez des pâtes avant de démarrer l’aventure.

De la bière, du patrimoine, des rencontres

Pour ce faire, direction l’énergique et élégant quartier du Vieux-Lille dans la capitale des Flandres. Avant tout, il faut savoir que Lille est un véritable berceau brassicole. Peut-être même la capitale de la bière en France grâce à une histoire importante (brasseries historiques, Louis Pasteur, Philippe Le Bon, Jean Sans Peur…). Cette réputation, la ville la doit également à un présent tout aussi riche. Pour preuve, 35 brasseries garnissent sa métropole et la plus grande concentration de bar par habitant du pays s’y trouve. Pour finir, un large écosystème brassicole s’agite et est composé de nombreux cavistes, de grands distributeurs nationaux, de
festivals et évènements en tous genres, de TTO alléchants et pour finir abrite un nombre important d’entreprises spécialisées dans les sujets périphériques de la bière (tourisme, gastronomie, revalorisation, consigne…).
En bref, la ville idéale pour un périple houblonné riche en découvertes. Chaussez vos baskets et préparez vos palais, L’Échappée Bière vous emmène sur le plus beau « beer-mile » du pays.

Étape 1 – Le grand départ : Le Beer Chope

Adresse : 18 rue de Gand

 

 

Pour commencer votre périple, rien de tel qu’un bar qui sait présenter le savoir-faire brassicole local. Et non, on vous voit venir, il ne s’agit pas des traditionnelles bières belges que l’on retrouve dans de nombreux bars de la ville. Ici, il est question de petites brasseries exclusivement régionales. Les références changent au grè des brasseurs rencontrés dans les Hauts-de-France puisque le Beerchope propose chaque semaine de nombreuses nouveautés issues des 190 brasseries de la région. Une saison brassée par Craig Allan ? Une bière de table de la brasserie Thiriez ? Un Impérial Stout de la gamme Page 24 ? La dernière Sour poivron de la surprenante gamme Vivat de la brasserie historique du Cateau ? Ici, le bar a à cœur de montrer que la bière dans le Nord c’est évidemment de la tradition mais aussi de plus en plus de la créativité.

Étape 2 –  Une touche de branchitude : La Biche et le Renard

Pour l’étape suivante, vous n’aurez pas besoin d’aller très loin. Deux bars plus bas, vous voici attablés dans un lieu que les lillois connaissent forcément ! Si cette adresse est un repère apprécié des locaux, c’est en premier lieu grâce à ses nuits endiablées. Mais en deuxième position, si vous le demandiez aux habitués, fort à parier qu’ils vous répondraient : pour les bières de qualité pardi ! Et ils auraient raison, puisque « La Biche » sert des bières situées au sommet de la hype. Si vous n’avez rien contre la brasserie mancunienne Cloudwater, les voisins bruxellois de BBP ou les jeunes talents lillois de Brique House ou du Singe Savant alors vous devriez pouvoir trouver Teku à votre pied.

Adresse : 14 rue de Gand

 

 

Étape 3 – Un voyage très houblonné : BEER SQUARE

Le dernier né de l’itinéraire est résolument craft. Ce bar s’offre un emplacement de choix aux pieds de l’imposante et contemporaine cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille. Sa large terrasse n’est clairement pas le seul atout de ce lieu prisé des « beer-geeks ». En témoigne son exceptionnelle Tap List oscillant entre brasseries françaises incontournables comme La Débauche ou The Piggy Brewing Company et jus issus de brasseries internationales encore peu connues dans l’Hexagone comme les Danois Gamma, les Russes Stamm ou les Américains de l’emblématique brasserie Denver Beer Co. Ici, les bières sont accompagnées, ou plutôt accordées, avec des gaufres salées et sucrées parfaitement travaillées. L’endroit idéal pour découvrir ce qu’il se fait de mieux dans le monde en matière de nouveauté.

A noter que dans la nef de la Cathédrale qui lui fait face, la corporation des brasseurs du Nord a offert un vitrail de St Arnould, Saint Patron des brasseurs, qui montre l’influence des brasseurs à la fin du XIXeme siècle.

Le beer Square : 3 place Gilleson 59000 Lille

Étape 4 – L’élite franco-belge mise en avant : L’ABBAYE DES SAVEURS 

Cette cave à bière emblématique ouverte il y a plus de dix ans a récemment opté pour une modernisation bienvenue. En effet, sur place vous pourrez désormais goûter la fine sélection de bières rares proposée dans les rayons de la partie cave. Une petite terrasse et quelques places en intérieur permettent depuis 2020 de goûter aux nectars les plus recherchés de France voire du monde. Au programme : de véritables bijoux issus des barriques des maisons Cantillon ou 3 Fonteinen, de la désormais célèbre brasserie française Ammonite ou des incontournables flamands de De Dolle. Des breuvages d’exception qui savent laisser un peu de place à de nombreuses brasseries créatives : qu’elles soient françaises ou belges (Hoppy Road, L’Ermitage ou encore La P’tite Maiz…). En bref, une très belle sélection qui fait de cette adresse une des plus courue du pays.

Le saviez vous ? Vous êtes dans un lotissement qui abritez historiquement une brasserie Malterie

Étape 5 – L’incontournable : LA CAPSULE

Devons-nous encore présenter ce temple de la bière artisanale ? Ce pittoresque bar du Vieux-Lille a pignon sur rue depuis 2007. Rares sont les beer-geeks qui ignorent encore l’existence de ce bar emblématique. C’est ici que de nombreux locaux ont appris à aimer la diversité de la craft-beer. Un choix long comme le bras grâce à 25 pressions et plus de 100 bouteilles qui tournent en permanence. Ici, ne comptez pas retomber sur une bière que vous avez appréciée il y a trois mois. La carte change au rythme des tendances et fait une large place aux brasseries françaises en devenir. Le reste de la carte est complété par quelques brasseries étrangères relativement confidentielles et finalisée par certaines pépites des plus grandes maisons mondiales. Pour faire simple, celui qui ne trouve pas de quoi se satisfaire est un brin tatillon.

Premier bar à bières de France, Franck et Anthony ont été de véritables pionniers dans la révolution craft dans l’hexagone, en sortant les hits de l’époque du service (Triple Karmeliet notamment) avec une proposition de bières artisanales locales.

Le bar pionnier à Lille

Étape 6 – Histoire d’admirer quelques cuves : CELESTIN

À quelques pas du bar précédent se trouve une micro-brasserie enserrée dans les murs en pierre et en brique du quartier. C’est ici que les recettes de la brasserie Célestin naissent. Cette petite brasserie qui se visite sur demande est nichée dans une bâtisse qui possède autant de charme qu’une Pils un soir d’été. La brasserie, bien connue des habitants du quartier, propose une large gamme variée allant de la Session IPA à la corpulente bière barriquée vieillie en fût de Pessac-Léognan. La brasserie n’offre pas la possibilité de se désaltérer sur place, mais si vous passez en journée arrêtez-vous et poussez les portes de la brasserie pour une visite improvisée en compagnie du fondateur.

Brasserie Célestin : 19 rue Jean Jacques Rousseau. Visite possible du mardi au samedi

Étape 7 – Une carte qui ouvre au dilemme : LE BELLEROSE

8 rue Royale

Lundi de 17h à 00h

Du mardi au jeudi de 11h45 à 14h30 et de 17h à 00h

Vendredi de 11h45 à 14h30 et de 17h à 1h

Samedi de 11h45 à 2h

Dimanche de 17h à 00h

La prochaine étape ne sera clairement pas la plus simple. En cause ? Un choix large de bières plus attrayantes les unes que les autres. La meilleure option restera sûrement d’opter pour une sélection de quelques galopins afin de ne pas laisser de côté cette si belle Sour polonaise qui vous fait de l’œil. Ici, le choix oscille entre Pils Allemande méconnue, Stout américain bien gras, DIPA scandinave onctueuse et nectars écossais désormais incontournables. Si le choix est délicat, aucun stress : demandez au personnel qui se fera une joie de vous aiguiller et vous fera goûter avant pour s’assurer que vous ne repartiez pas déçu.

Étape 8 – Le pot belge : LE DELIRIUM

12 rue Royale

Du mardi au samedi de 17h à 1h

L’arrêt suivant se trouve littéralement à la porte d’à côté. Ici, l’enseigne vous enverra quelques années en arrière. Dans cet antre bien connu des fêtards vous pouvez oublier les précédentes Oude Gueuze acidulées et autres nectars bodybuildés. Cet établissement regorge de bières que l’on ne présente plus. Mais ce « back to basics » fait rarement du tort et permet aux plus exigeants de se souvenir qu’une pinte de Saison Dupont ou de Blanche de Namur suffit à raviver un tas de souvenirs enfouis. A l’intérieur du petit-frère du célèbre bar Bruxellois, une chose est certaine : il y aura toujours une bière réconfortante prête à vous donner l’énergie nécessaire pour poursuivre votre périple malté.

Étape 9 – Des bières que vous ne trouverez nulle part ailleurs : LE BIERBUIK

19 rue Royale

Mercredi et dimanche de 12h à 1h

Du jeudi au samedi de 12h à 2h

Le nom de cet établissement ouvert par le trépident chef Florent Ladeyn, qu’on ne présente plus aux inconditionnels de l’émission Top Chef, annonce la couleur. Quoi ? Vous ne parlez pas flamand ? Pas de panique. Bierbuik signifie « ventre à bière ». Ici, on propose 3 à 4 bières brassées exclusivement pour ce bar logé au cœur d’une des rues les plus « noctambule-friendly » de Lille. Initialement situé en ces murs, le brew-pub qui confectionne des bières atypiques au lait ou au sapin a migré en 2021 à quelques kilomètres de là dans un autre établissement tenu par le jeune chef lillois. Si les bières excentriques ne sont pas pour vous : 1) vous avez sûrement tort et 2) vous pourrez quand même choisir autre chose parmi les produits que souhaite mettre en avant Florent : à savoir les magnifiques bières des voisins de Blaugies, de De Ranke ou encore des Ardennais de la brasserie Minne.

Étape 10 – Une pause gourmande bien méritée : LE BEERSTRO

Cette escapade éreintante aiguise forcément les appétits. Pas de souci, on a pensé à tout. La dernière étape vous permet de vous rassasier jusqu’à tard dans la nuit. Ce bar est le petit frère de la désormais célèbre chaîne « Au fût et à mesure ». Ici, quelques éléments font penser à cette enseigne nationale qui a bien aidé bon nombre d’entre nous à développer des connaissances brassicoles. En effet, on recharge une carte magnétique à l’entrée qui nous permettra ensuite d’aller nous servir nous-même sur les différents becs pression du restaurant. Ici on va choisir sa bière soi-même mais aussi sa contenance. Rien de tel qu’une 19,8 cl de Weisse allemande pour accompagner son burger au poulet.

10 rue du Pont Neuf

Du lundi au dimanche de 11h45 à 00h

Ça y est ! Vous y êtes parvenu ! Un périple de 1,6 km que même de nombreux triathlètes ne sauraient relever.  Ce beer mile vous a permis de découvrir une petite facette du patrimoine brassicole local et international. Une belle manière de découvrir cette ville si charmante qui a encore tant à vous offrir.

voilà une balade qui devrait vous occuper quelques heures

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X